Business Objects les 7 et 8 février

En fait les mauvaises nouvelles étaient anticipées par le marché et déjà impactées plus ou moins dans le cours ; dans un marché bullish les mauvaises nouvelles ont tendance à être minimisées et à avoir un impact baissier limité sur les cours ; une bonne surprise (ou une moins mauvaise nouvelle qu’attendue) est mieux accueillie dans un marché bull.

La configuration graphique du titre est intéressante : triangle d’hésitation en formation depuis le début janvier 2005 et accumulation/congestion sous la résistance (borne haute du triangle) des 18,88-18,89 euros ; en cas de passage en force sur volumes, la configuration est potentiellement explosive à la hausse, surtout sur une valeur aussi spéculative et volatile que BOB.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *