Le break up se fait sans réelle accélération

Cependant les bears luttent encore et permettent la réintégration (ellipse) ils sont pris à contre pied en ce debut d’année 2006 par un rush weekly des bulls matérialisé par une grande bougie blanche.

 

Dans un permier temps le break up se fait sans réelle accélération (fin d’année 2005 molle) ; nous retrouvons la réintégration en décembre 2005 puis un rush violent des bulls en janvier 2006 ; s’en suit une phase de consolidation en forme de flag qui revient chercher le trend supérieur du biseau (pull-back), se permettant même de le casser en clôture puis rapidement redépassée mi-février ; ceci pourrait s’apparenter à un énième fake down pouvant donner de l’élan pour casser la résistance en pointillés du flag par le haut, scénario que je privilégie avec une accélération haussière.

 

Sur ce gaphique TLT sur 10 ans la cassure anticipée de la résistance des 4700 points lors des premières analyses dans le chapitre précédent a bien eu lieu ; le franc succès de cette cassure permet de transformer cette résistance en un support solide ci-dessus en tirets ; le CAC se trouve actuellement sur l’oblique résistance du canal haussier long terme initié depuis la fin de l’éclatement de la bulle spéculative ; une cassure par le haut de ce canal augmenterait sans doute la volatilité et pourrait nous conduire vers les plus hauts historiques, scénario que je privilégie, l’aube d’une nouvelle bulle ? Seule la cassure du trend du canal haussier long terme accouplée à une cassure du support des 4700 points invaliderait ce scénario.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *