Un retracement plus conséquent de l’or

Si nous appliquons cet historique à notre correction actuelle, nous pourrions effectuer un retracement de 47,5% de la baisse de $980 à $778, ce qui nous amènerait à $874, juste au-dessous de la MMexp200j. Ensuite nous pourrions revenir tester la MM325j. Quant au HUI, nous pourrions effectuer un retracement de, disons 50%, pour arriver dans un premier temps autour de 397 points.
Ce scénario est le plus optimiste. Il parle pour une fausse cassure de la moyenne mobile de très long terme, dans une sorte de piège à ours (trappe pour ceux qui passent baissiers). Viennent ensuite différents scénarios qui parlent pour une correction de milieu de cycle, c’est-à-dire pour un retracement de l’entier de la hausse 2001-2008, de $256 à $1030. Si on peut se baser sur les retracements de Fibonacci, il faudrait s’attendre à un retracement de 32% de la hausse, donc à un retour vers $782. Visiblement, ce premier retracement vient d’être effectué! Un retracement plus conséquent de 50% nous amènerait à $643. C’est le scénario le plus pessimiste.
Qu’est-ce qui justifierait une correction de milieu de cycle pour l’or ?
Une correction de milieu de cycle économique doit forcément être déclenchée par un changement important dans les fondamentaux de l’or, comme c’était le cas en 1975-1976, durant le précédent marché haussier pour l’or. Par exemple, des taux d’intérêts en forte hausse pour le dollar (en 1976, le rendement réel sur l’obligation à 10 ans du gouvernement était de +2%, tandis que nous avons aujourd’hui un rendement réel de -1,8% sur ces mêmes obligations), une offre d’or surabondante suite à un recyclage massif ou à une hausse importante de la production minière, une baisse de la demande globale d’or, l’expérimentation d’une courte période de déflation qui donnerait carte blanche à la Fed et au gouvernement US pour encourager la création monétaire par tous les moyens
possibles (dans un premier temps, la déflation pourrait avoir un effet négatif sur l’or). D’autres facteurs négatifs pour l’or seraient une nette amélioration de l’économie et la disparition des risques qui pèsent sur le système.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *